Roadtrip Colombie
Colombie,  Roadtrip en Colombie - 2018

En famille dans la région d’Antioquia

Medellín est la capitale d’Antioquia, un des trente-deux départements de la Colombie. C’est la deuxième ville la plus peuplée de Colombie avec environ 3,3 millions d’habitants. Je n’ai pas tout de suite visité le centre de la ville. J’ai d’abord gravité dans l’agglomération; au nord, à l’orient et à l’occident.

Rionegro, el Oriente de Antioquia

Mon premier point de rendez-vous avec Cristian, mon collègue qui est maintenant devenu un ami, était Rionegro, à l’orient (est). J’ai été magnifiquement accueilli dans la magnifique maison du mari de sa tante. Son tío (oncle) Juan vit aussi dans cette maison. C’est avec lui qu’on a fait la majorité des expéditions.

Je me suis tout de suite senti comme à la maison. Ils avaient déjà prévu la majorité des activités que j’allais faire ses prochains jours avec eux.

Santa Fe de Antioquia, là où tout a commencé

Le lendemain matin, on est tout de suite parti avec Cristian et le tío Juan visiter Santa Fe de Antioquia. Ce village représente l’origine de la Colombie. Le premier village « espagnol » d’Amérique du Sud, après l’arrivée de Christophe Colomb et des Espagnols (je ne parle donc pas des Incas et du Machu Picchu). Toutes les constructions de ce village datent de 50 ans après l’arrivée de Christophe Colomb. C’est donc ici que tout a commencé, à 3 heures de route de Medellín. Ce village a une grande valeur historique pour les Colombiens. C’est un lieu paisible où les locaux se transmettent l’histoire de génération en génération. Voici une anecdote qui montre bien à quel point ils se sentent dotés d’une mission de mémoire :

On a pris un guide local pour bien comprendre l’histoire de cette ville. Il devait nous faire un tour d’une heure. Finalement, son tour a duré environ deux heures et il nous a présentés à beaucoup de personnes influentes dans le village. Au bout d’une heure, pour éviter tout mal entendu, on lui a précisé que cela faisait déjà plus d’une heure que le tour avait commencé et que l’on n’avait pas l’argent pour payer un supplément. Il nous a alors répondu : « Le prix sera pour une heure. J’assume, mais je veux que vous compreniez bien, j’ai encore des choses à vous montrer ! »

On a ensuite pris un Tuc Tuc pour aller visiter le pont de l’Occident. C’est un très ancien pont suspendu (entre 1887 et 1895) situé à quelques minutes du village. Inscrit au Patrimoine de l’UNESCO, c’est le plus long pont de Colombie (291 mètres).

Cette expédition fut très enrichissante. J’ai l’impression que ces lieux ont beaucoup plus de valeur et d’importance historique pour les Antioqueños que pour les touristes. Vous y trouverez donc majoritairement des Colombiens qui viendront s’y balader une journée en famille.

San Jeronimo, « el pueblo »

Nous sommes ensuite rentrés à San Jeronimo, dans la finca de vacances de l’oncle de Cristian. Cette maison surplombe le village.

Le soir, on y est descendu pour fêter l’indépendance de la Colombie (fête nationale du 20 juillet). Dans ces villages, les gens n’ont pas l’habitude de voir des Gringos (touristes), ils sont donc très aimables et très curieux. Plusieurs enfants du village sont venus nous parler. Ils voulaient que j’aille enseigner le sport dans leur école. Si j’avais plus de temps devant moi, j’aurais clairement relevé ce défit !

On devait normalement quitter les lieux le lendemain. Mais on s’est levé trop tard, alors on est resté chiller à la piscine encore une journée. Je commence à gentiment m’imprégner du rythme de vie colombien. J’apprends jour après jour que, ce que j’aurais pu considérer comme des plans ou des projets, ne sont ici en fait que des idées. Ces idées ont pour objectif de se concrétiser, mais il ne faut pas être pressé.

On fini tout de même par quitter San Jeronimo afin de prendre la route pour Rionegro.

Sur la route, on est passé par le centre de Medellín. Chaque dimanche, la ville bloque une route principale pour laisser la place aux cyclistes et au joggeur.

De retour à Rionegro, nous avons profité de faire quelques parties de billard avant de partir le lendemain pour visiter le célèbre Penol.

Piedra del Peñol de Guatapé

Avant notre excursion à Guatapé et au Peñol, nous sommes passés visiter le centre de Rionegro.

Nous voici maintenant sur la route pour aller voir un monolithe de 220 mètres de haut situer à Guatapé, le Peñol.

Roadtrip Colombie

Nous avons tout d’abord visité le village coloré de Guatapé.

[Photos à venir…]

Le Peñol et ses escaliers à environ 750 marches..

[Photos à venir…]

En route pour le nord de Antioquia, El Limonar

Nous avons pris la route pour le nord de Medellín. Pour aller rendre visite au père de Cristian. Il vit dans une montagne qui surplombe la vallée. Sa vue est imprenable sur la ville de Copacabana.

J’y suis resté quelques jours afin de faire connaissance avec son père et de visiter les merveilleux recoins que cachent ses terres.

Après ces quelques jours de repos dans ce petit paradis qu’est El Limonar, je vais descendre le mercredi matin au centre de Medellín. Après avoir visité « el orriente », « el occidente » et « el norte », je vais enfin connaître « el centro de la ciudad de Medellín » !

Enseignant d'éducation physique, de mathématiques et d'informatique, je suis passionné par les voyages. Dès que j'en ai l'occasion, je prends mon sac à dos et mon appareil photo afin de m’envoler découvrir de nouveaux horizons.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :