Préparatifs,  Roadtrip en Amérique du Sud - 2015

Équipements pour un voyage en sac à dos

Il est important de prendre avec soi le strict minimum afin de favoriser les mouvements. Mais il faut aussi bien réfléchir et ne pas oublier des choses qui peuvent s’avérer indispensables. N’ayant jamais fait un tel voyage, j’ai dû partir de zéro et acheter la quasi-totalité du matériel à prendre avec moi. Dans cet article je vais décrire ce que j’ai acheté et pourquoi.

J’ai acheté la majorité de mon matériel sur le siteweb https://www.backpacking-united.com/fr. Les articles y sont beaucoup moins chers qu’en Suisse et les frais de port ne sont pas trop chers (environ 20 CHF).

J’ai aussi commandé mes chaussures sur http://www.amazon.fr/. Aussi bien moins chers qu’en Suisse (et frais de port à 8 CHF environ).

Je suis aussi allé dans le magasin Bächli à Lausanne (https://www.baechli-bergsport.ch/fr/filiale/lausanne.htm) pour acheter un pantalon et d’autres petites choses.

J’ai fait un tour au surplus de l’armée, il y a beaucoup de choses utiles et aux prix souvent, très attractifs.

Crazy Prices est aussi un magasin qui propose des prix cassés.

Sac à dos

Pour un voyage de la sorte, il est nécessaire d’avoir un bon sac à dos. Celui-ci doit se porter facilement, ne pas être trop lourd. Un sac à dos de randonnée n’est pas optimal d’après moi, car on peut facilement ouvrir une des poches pour voler ce qu’il y a dedans. Un sac à roulette n’est pas non plus idéal, si l’on doit le transporter dans toute une ville, que la route n’est en fait qu’un chemin de gravier il peut très vite devenir un fardeau.

J’ai donc opté pour un juste milieu, un sac à dos de voyage. Ce sont des sacs à dos que l’on peut aussi porter en bandoulière et sur lesquels on peut cadenasser les fermetures éclaires (il n’y a donc pas une multitude de poches, comme sur un sac à dos de randonnée, par exemple). Il y en a même quelques-uns, qui proposent un petit sac à dos détachable. Je trouve cela vraiment pratique, cela nous permet, une fois arrivé à destination, de poser notre gros sac, de détacher le petit sac à dos d’appoint et de partir visiter la ville avec celui-ci.

La marque Deuter en propose un qui m’a tout de suite plu, c’est donc celui-là que j’ai acheté : Deuter Traveller 70 + 10.

D’autres marques proposent de tels sacs, à vous d’essayer les alternatives et de prendre celui qui vous correspond le mieux. Si vous êtes très accès sécurité, je pourrais vous conseiller la gamme Venturesafe de la marque Pacsafe qui est résistant anti-couteaux (mais qui ne contient pas de petit sac à dos supplémentaire). Et si vous pensez beaucoup marcher avec votre sac à dos, penchez-vous sur la gamme Quantum de chez Deuter. D’après mes recherches, la marque Deuter est la meilleure en ce qui concerne la qualité et de la “réglabilité” du système de portage.

J’ai aussi pris une couverture anti-pluie pour le sac en question (le mien n’en possédant pas une qui soit intégrée). J’ai opté pour la Raincover III de Deuter. Ce n’est pas très cher et fort utile en cas de pluie.

Résumé:

Deuter – Traveller 70 + 10 : 210 CHF.

Deuter – Raincover III : 18 CHF.

Chaussures

Le choix des chaussures est aussi très important. Vous allez devoir les porter tous les jours, il est donc primordial que vous soyez confortable à l’intérieur. Normalement, une paire de chaussures fines (pour la plage ou la ville) et une paire de chaussures de marche devraient suffire (je pense). Personnellement, je vais encore ajouter des tongs, car je me vois mal marcher en basket sur le sable.

Concernant les chaussures de marche, il y a deux écoles

  • Chaussures hautes: elles protègent mieux la cheville, tiennent plus chaud.
  • Chaussures basses: elles sont plus confortables.

Personnellement, je n’ai pas l’habitude de marcher avec des chaussures de marche. De plus, il ne va pas faire trop trop froid en Amérique du Sud et je ne vais pas faire des marches trop difficiles. J’ai donc opté pour des chaussures basses dans lesquelles je me sentais bien à l’aise. J’ai aussi fait attention de prendre des chaussures imperméables. Voici les chaussures de marche que j’ai achetées pour ce voyage, les Chameleon 5 GTX de chez Merrell.

Elles sont basses, très confortables et leur membrane imperméable en GORE-TEX MD permet de garder les pieds au sec.

Pour ce qui est des autres chaussures, je vais prendre un pair de tongs et des chaussures de ville que j’ai déjà en ma possession.

Résumé:

Merrell – Chameleon 5 GTX : 113 CHF.

Veste doudoune

Le choix de la veste fut difficile à faire. Il fallait trouver quelque chose qui tient à la fois chaud, coupe le vent, ne prend pas beaucoup de place dans le sac et qui résiste un minimum à la pluie.

J’ai opté pour une veste doudoune. Ces vestes peuvent facilement se plier pour prendre très peu de place, elles tiennent très chaud et coupent bien le vent. Cependant, elles ne résistent pas bien à la pluie. C’est pour ça que je vais prendre en plus, un K-Way que je mettrais si vraiment il pleut beaucoup.

Ces vestes peuvent être très chères. Certaine de la marque Mammouth sont au alentour de 400 CHF. N’ayant pas envie de me ruiner dans l’achat d’une telle veste, j’ai fait quelques recherches et trouvé une veste doudoune Columbia à 80 CHF en action chez Crazy Price.

Résumé:

Veste doudoune Columbia : 80 CHF.

Sac de couchage

En ayant déjà un qui me convient très bien, je n’ai pas fait de recherche concernant les sacs de couchage. À vous de regarder, mais, sachez qu’il en existe aujourd’hui qui sont très petits une fois pliés. Je privilégierais un de ceux-là, plutôt qu’un vieux sac très encombrant.

Résumé:

Un sac de couchage : environ 90 CHF.

Un linge microfibre

Ces linges sèchent beaucoup plus vite que des linges normaux et prennent moins de place.

J’en avais déjà un, je n’ai donc pas eu besoin de l’acheter. Le prix de ces linges microfibre est d’environ 20 CHF.

Résumé:

Linge de bain microfibre : 20 CHF.

Un coussin de voyage

À vous de voir si vous voulez un coussin gonflable (qui prend moins de place dans le sac une fois dégonflé) ou un coussin en rembourrage synthétique (plus confortable).

J’ai opté pour un coussin synthétique, le Travel Pillow de FjallRaven.

Résumé:

FjallRaven – Travel Pillow : 18 CHF.

Sac banane

Lorsque je vais visiter les villes, je vais me déplacer avec le moins de choses possible sur moi. La majorité du temps, je vais même éviter d’avoir un sac à dos (pour éviter d’attirer les pickpockets).

C’est pourquoi j’ai acheté deux sacs “bananes”. Le premier, très léger, qui contiendra toutes les choses très importantes (carte de crédit, passeport, etc..) et qui sera sous mes habits. Pour cela, j’ai acheté la Security Money Belt de Deuter.

Le deuxième sera un petit peu plus volumineux et il me permettra de ranger des choses moins importantes que je pourrais sortir rapidement : de l’argent comptant, un petit appareil photo, une carte de la ville, etc. Personnellement, j’ai opté pour la Belt II de Deuter.

Cela me permettra aussi, dans un cas extrême, si je me fais menacer, de donner ce qui se situe dans ma grande poche (tout en gardant les choses qui seront cachées sous les habits, dans la petite “banane”).

Résumé:

Deuter – Money Security Belt : 10 CHF.

Deuter – Belt II : 16 CHF.

Un kit de survie

J’ai aussi acheté un petit kit de survie. Cela peut être utile en cas de blessure. Vu que ça m’ennuyait de devoir acheter tous les ustensiles séparément, j’ai pris un kit déjà complet : First Aid Kit S de chez Deuter.

Il en existe des plus grands et plus complets. À vous de voir ce qui vous correspond.

Résumé:

Deuter – First Aid Kit S : 17 CHF.

Lampe frontale LED

“Ce n’est pas une lampe pour le trekking” m’a bien précisé le vendeur. C’est effectivement une petite lampe frontale qui sera utile pour lire ou écrire un article sur mon blogue dans la nuit sans déranger mes collègues de chambre de l’auberge par exemple.

Résumé:

Lampe frontale LED : 12 CHF.

Moustiquaire

Dans ces pays, les moustiques sont porteurs de maladies. Par exemple, dans la forêt amazonienne, une piqûre de moustique la nuit peut vous faire attraper la malaria. Mis à part les maladies, c’est toujours désagréable de se faire manquer par les moustiques durant la nuit. J’ai donc acheté une moustiquaire au surplus de l’armée.

Résumé:

Moustiquaire : 12 CHF.

Collier écharpe

Je ne connais pas le vrai nom d’un tel habit, mais c’est mieux qu’une écharpe, car ça ne pend pas et ça tient souvent bien plus chaud. Personnellement, j’ai pris le Flexi Chute de chez Icebreaker.

On verra si j’en aurais besoin.

Résumé:

Icebreaker – Flexi Chute : 10 CHF.

Des boules quies

C’est très utile lorsque vous dormez dans un endroit bruyant (ronflements, voitures, etc.). J’ai pris les Travel Ear Plugs de EagleCreek.

Résumé:

EagleCreek – Travel Ear Plugs : 8 CHF.

D’autres à venir…

Enseignant d'éducation physique, de mathématiques et d'informatique, je suis passionné par les voyages. Dès que j'en ai l'occasion, je prends mon sac à dos et mon appareil photo afin de m’envoler découvrir de nouveaux horizons.

Un commentaire

  • Unknown

    2 flacons d'antimoustique ??? hahhhaa c'est pas les mêmes espèces de moustiques dans chaques continents… il vaut mieux les acheter sur place (localement), souvent moins cher et bien plus efficace localement car testés avec les moustiques locaux (moi je prends toujours un appareils électrique à brancher avec lumière. c'est petit et ça attire tous les moustiques et ça les tue directement avec un gros bruit et ça marche du tonnerre toutes les nuits) !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :