Équateur,  Roadtrip en Amérique du Sud - 2015

Cuenca – Retour à une civilisation beaucoup plus riche et sûre

Le voyage de Mancora à Cuenca était assez fatigant. Je pense avoir dû attendre environ 2 heures devant la douane équatorienne avant de pouvoir avec mon tampon. Une fois arrivé, mon rituel habituel : j’ai mangé quelque chose, puis je me suis mis à la recherche d’un bon hostel au centre. J’ai trouvé une auberge dans laquelle le propriétaire m’a promis de me laisser le dortoir pour moi tout seul. Ayant besoin d’un peu de calme et de confort, j’ai accepté.

L’auberge dans laquelle j’ai séjourné à Cuenca.

Cuenca est une ville d’environ 500 000 habitants située à 2500 mètres d’altitude. Cette ville est relativement sûre, on peut s’y promener seul le soir sans crainte. Cependant, elle est très chère. Nous sommes proches (même quelquefois au-dessus) des prix européens. Par exemple : la bouteille de Jaggermeister coûte 85 $ là bas (contre 20 $ en Europe), tandis que la nuit dans une auberge coûte environ 7 $ (contre 25 $ en Europe). Pour ce qui est des bars, vous trouvez des bars où le demi-litre de bière vous coûte 3 $ et d’autres bars où l’entrée coûte déjà 10 $ et dans lesquels vous allez payer 18 $ votre cocktail… Il va sans dire que l’apparence sociale de la clientèle de ces différents bars est totalement différente. L’ambiance sera beaucoup plus “roots” dans les bars bon marché, alors que la chemise sera obligatoire pour rentrer dans un bar branché.

Les prix, plus élevés que dans les autres villes du pays, viennent du fait que Cuenca accueille énormément d’immigrés des États-Unis (les Gringos). En effet, certaines personnes âgées riches américaines se sont déplacées en Amérique du Sud (où les prix y sont beaucoup moins élevés) afin de bénéficier d’une retraite paisible. À leur arrivée, non habitué aux cultures locales et n’ayant aucun problème financier, ils n’ont négociés aucun dès prix proposés par les locaux. Cela a fait augmenter drastiquement le coût de la vie.

Une chose m’a interpellée dès mes premiers jours en Équateur. Comme son nom l’indique, ce pays se situe sur l’équateur. Le climat ne varie pas durant l’année, les saisons y sont donc inexistantes. À Cuenca, le climat est toute l’année très doux (environ 15 – 20°C). C’est aussi une des raisons pour laquelle, les Gringos s’y sont installés. Nous nous y sentons donc en printemps tout le long de l’année.

Oui, mais alors, quand fait-on les vacances d’été ?

En fait, les Équatoriens n’ont pas besoin d’attendre un certain moment de l’année pour bénéficier d’un climat frais ou chaud. Ils se déplacent afin de profiter du climat qu’il désire. En effet, le bord de mer est, quant à lui, très chaud durant toute l’année. Les montagnes seront constamment très fraîches. Je me suis donc demandé si les enfants apprenaient les saisons comme nous : en été, les arbres sont verts et pleins de feuilles, en automne les feuilles tombent, etc. ? Je n’ai pas de réponse à cette question.

Visite du parc national de Cajas

Le premier jour, une Couchsurfeuse m’a prise avec sa voiture pour une visite guidée. Tout d’abord, elle m’a amené au parc national de Cajas.

Le Miradore

J’ai pu ensuite contempler la ville depuis le Miradore.

La ville de Cuenca

Le lendemain, je suis allé visiter la ville avec d’autres Couchsurfeuses.
Cette ville est vraiment très accueillante et il y règne une ambiance beaucoup plus décontractée que ce à quoi j’étais habitué dans d’autres pays comme la Bolivie, le Brésil et le Pérou.
L’arme du sécuritas de la banque nous rappelle que nous sommes dans un lieu dangereux.

Pourquoi s’embêter à mettre du barbelé si l’on peut cimenter des briques de verre.
Valéria, la meilleure Couchsurfeuse de Cuenca.

Tags dans les rues

Je me suis amusé à prendre en photo tous les beaux tags que j’ai croisés dans les rues de Cuenca.

Un zoo gratuit dans le centre

J’ai eu la bonne surprise de voir un zoo vers le centre de la ville dans lequel j’ai pu prendre quelques photos.

Banco Central del Ecuador

Cette banque est un musée très intéressant retraçant l’histoire de l’Équateur.
Une de mes Couchsurfeuses m’a aussi emmené manger avec ses copines dans un marché d’une ville voisine.
Ce séjour à Cuenca était vraiment très agréable. Me voilà sur la route pour Salinas, où une Couchsurfeuse, son fils et sa famille adorable m’accueilleront pour deux nuits.

Enseignant d'éducation physique, de mathématiques et d'informatique, je suis passionné par les voyages. Dès que j'en ai l'occasion, je prends mon sac à dos et mon appareil photo afin de m’envoler découvrir de nouveaux horizons.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :