Équateur,  Roadtrip en Amérique du Sud - 2015

Puerto Lopez et la Isla de la Plata, les Galapagos des pauvres

Puerto Lopez et la Isla de la Plata, les Galapagos des pauvres

Dans la ville de Puerto Lopez, il n’y a pas grand-chose. Tout l’attrait de cette ville réside dans sa proximité avec la Isla de la Plata, plus communément appelée les Galapagos des pauvres. À peine installé, je me suis promené en ville pour trouver une agence qui m’emmènera à l’Isla de la Plata le lendemain.

Observation des baleines sur le chemin en bateau jusqu’à l’Île

La Isla de la Plata est une ile accessible en 1h30 de bateau depuis Puerto Lopez.
“Sur l’île, on rencontre en grande quantité des fous à pieds bleus (sula nebouxii) et des frégates superbes (fregata magnificens). Parmi les autres espèces d’oiseaux qu’on peut y rencontrer il faut signaler le Fou à pieds rouges (sula sula), le Fou de Grant ou de Nazca (sula granti), l’Albatros des Galápagos (phoebastria irrorata) et le Paille-en-queue (phaeton aethereus), car cette île est l’unique lieu de nidification sur la partie continentale de l’Équateur, pour ces quatre espèces.
On peut parfois rencontrer au large de l’île l’Otarie des Galápagos. De plus, les baleines à bosse (Megaptera novaeangliae) représentent l’une des attractions principales lors d’un voyage vers l’île, entre juin et septembre, lorsque ces mammifères viennent du sud pour la saison de reproduction.” Source : Wikipédia.
Lors du voyage, le bateau s’arrête pour nous laisser voir les baleines qui sautent. Ce jour-là, les baleines étaient plutôt discrètes. Mais nous en avons tout de même vu quelques-unes sauter depuis le bateau. Vu les vagues très puissantes, il était quasiment impossible de prendre de bonnes photos. J’ai cependant tout de même essayé.

L’île et ses fous à pieds bleus

Une fois arrivés sur l’Île, nous avons fait une marche avec le guide. Il y avait des oiseaux magnifiques un peu partout.
Très vite, nous avons croisé notre premier fou à pieds bleus.

Les fous à pieds bleus sont présents sur toute l’île. On peut même parfois s’en approcher de très près.

Nous avons été un peu plus chanceux depuis l’Île, nous avons pu observer des baleines sauter.

Les fous à pieds bleus sont très fidèles. Nous pouvons repérer les femelles des mâles grâce à leurs pupilles plus ou moins dilatées.

Leur dance nuptiale est assez drôle à regarder. Ils se passent des branches de bois l’un par-dessus l’autre.

Il est même possible de voir les oiseaux avec leurs œufs ou leurs bébés.

Les frégates superbes sont un peu moins présentes sur l’Île, mais nous avons quand même pu en observer quelques-uns.

Les tortues géantes

Une fois de retour sur le bateau, les tortues géantes sont venues faire leur apparition.

Lors du retour en bateau, les vagues étaient tellement grandes que certaines personnes ont eu le mal de mer. J’ai personnellement apprécié ces petites montées d’adrénalines.

Cette visite sur l’Isla de la Plata vaut vraiment le détour. J’y ai vu énormément d’animaux différents en pleine nature. Je recommande cette excursion à n’importe qui qui passerait par là.

Le lendemain, j’ai pris un bus pour Guayaquil, une grande ville très dangereuse d’Équateur.

Enseignant d'éducation physique, de mathématiques et d'informatique, je suis passionné par les voyages. Dès que j'en ai l'occasion, je prends mon sac à dos et mon appareil photo afin de m’envoler découvrir de nouveaux horizons.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :