Pérou,  Roadtrip en Amérique du Sud - 2015

Huaraz – Prêt pour le trekking à la Laguna 69

Situé à environ 3000 mètres, Huaraz est le plus grand centre de départ des treks de toute la région.
Arrivé très tôt, j’ai dû attendre quelques heures dans un parc que le soleil se lève pour chercher un hostel. Une fois dans l’hostel, je heureusement pu faire une petite sieste de quelques heures avant de monter prendre le petit déjeuné offert par l’hôtel. J’ai très vite sympathisé avec un groupe de touristes qui venait aussi d’arriver le jour même. Nous avons décidé de partir gravir une petite lagune le premier jour avant de nous lancer dans le gros trek de la Laguna 69 le lendemain.

Première journée, petit échauffement à la laguna Wilcacocha

Nous avons pris un petit combi qui nous a amenés au bord d’une rivière d’où nous avons commencé notre ascension.
Début de l’ascension de la lagune Wilcacocha
Ce pauvre petit cochon essaie désespérément de trouver un peu d’ombre.
Nous voyons au loin plusieurs sommets de très hautes altitudes.
Comme partout où il y a de la vie, il y a un terrain de foot.
Une fois arrivés en haut, nous voilà devant la lagune. Rien de bien extraordinaire.
Ce chien sauvage a alors commencé à me suivre partout où j’allais.
“El aventurero solitario con su perro.”

Laguna 69

Départ vers 4 heures du matin pour un trek à la Laguna 69. Tous d’abord, le car s’arrête pour que l’on puisse prendre quelques photos d’une première lagune qui se trouve sur notre chemin.

Puis, me voilà parti pour environ 3 heures de marche à plus de 4000 mètres d’altitude.

Départ du trek pour la lagune 69.
J’avais tellement d’énergie et une si grande envie de me dépenser, que je n’ai pris le temps de sympathiser avec personne de mon groupe de touristes. Je suis parti, tout seul, à un très bon rythme, la caméra à la main. Direction : La laguna 69 !
Cette marche était pleine de drôles de rencontre sur mon chemin.
L’avantage lorsque l’on marche tout seul, au-delà du fait que l’on peut marcher à son propre rythme, c’est que l’on ne fait quasiment aucun bruit. Il est donc plus courant de pouvoir apercevoir des animaux sauvages qui n’ont pas été effrayés par le bruit de notre venue.

Après environ 2h30 de marche à un très bon rythme, sans faiblir, me voici enfin arrivé à la Laguna 69. Le spectacle est vraiment magnifique ! Je suis resté plus d’une heure, seul, posé sur un rocher, afin de profiter de cet instant magique.

Pour ce qui est de la descente, je l’ai faite en courant. Je suis descendu en moins de 2 heures (alors que normalement il faut prévoir 3 heures). J’ai dû ensuite attendre les derniers retardataires plus de 2 heures dans le bus.
J’ai pris un bus le soir même pour Trujillo.

Enseignant d'éducation physique, de mathématiques et d'informatique, je suis passionné par les voyages. Dès que j'en ai l'occasion, je prends mon sac à dos et mon appareil photo afin de m’envoler découvrir de nouveaux horizons.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :